Epicerie américaine en ligne


Someday in L.A captain-america americanlife.fr

Published on septembre 24th, 2013 | by Basile

0

Welcome back to the US !

 

Ca y est je suis arrivé à bon port et si l’aventure a commencé par une grosse dose de stress, je peux déjà dire qu’après ces deux jours je me sens BIEN ! Vous me demanderez quel stress ? Tout d’abord, je savais que mon temps pour effectuer le changement de vol à Chicago était court mais suffisant. Je marche de bon train et j’arrive à la douane….pleine à craquer puisqu’un vol venant de l’Espagne est arrivé dans les mêmes eaux. Fear americanlife.frCela ne sent pas bon du tout. La file s’évacue très doucement et le stress de l’entretien avec l’officier monte. Là au moins on peut dire que l’uniforme a une valeur réelle et en impose. Je tombe bien sûr sur l’officier «qui est là mais voudrait être ailleurs». Nonchalant, il cherche la petite bête et tourne autour de ces 3 mois de séjour, de la somme d’argent que j’ai de côté, des personnes que je connais, etc… Bref, comment dire que là on est plutôt mal barré. Il me dit d’un coup que mes tickets de retour devraient être imprimés. Par expérience je sais que je les imprime à chaque fois au comptoir du retour. Il m’apprend qu’une officière va me les imprimer et je suis mené à part dans une salle d’attente pour au final, subir un second entretien, encore plus poussé… Comment dire que je suis à ce moment là au bord de l’ulcère. J’explique à l’officier que je suis dans une sale période avec des choses difficiles qui me sont arrivées en France et que mes amis m’ont proposé de me recentrer en leur compagnie. Et là, tampon direct avec un «Welcome back to the US» ! Je cours récupérer ma valise mais il me faudra décaler mon vol, TOO LAAAAATE !.

LAX airport americanlife.frJ’arrive vers 21h30 à l’aéroport de LAX où je retrouve mon meilleur ami. Petite séquence émotion. Direction mon nouveau chez moi à West Hollywood pour rencontrer mon colocataire et découvrir les lieux. Première impression : il est adorable et l’appartement est encore mieux que sur les photos. Merci Craigslist ! Merci beaucoup !

Décalage horaire oblige (9 heures dans les dents), je me réveille quand même à 7h du matin. Direction Kitchen 24 en bas de la rue sur Santa Monica Bvd pour un petit dej typique et copieux…très copieux. La journée s’enchaine avec une petite promenade sur Beverly Hills et Rodeo Drive avant d’aller retrouver mon amie Kat pour un diner chez Bottega Louie dowtown LA. Très bon ! Je découvre l’ambiance de Dowtown LA, une ambiance un peu particulière, un peu ghetto. kitchen24 americanlife.frDes grands gratte-ciels mais une impression que je ne saurais expliquer. De beaux restaurants mais l’idée qu’il y a plus beau en dehors.

Bon le lendemain, je me dis que Kitchen 24 va devenir mon QG. On s’y pose facilement pour regarder les gens, travailler, papoter. Et là passe devant moi Bob Harper. Pour ceux qui comme moi ont suivi le show The Biggest Looser (pas très culturel mais avec cette tentative de faire changer les mentalités sur l’obésité aux USA)…tranquille il va chercher son café, personne ne lui saute dessus comme ça aurait été le cas dans les rues parisiennes. Direction Santa Monica et ma première rencontre avec l’océan Pacifique, sa jetée, sa fête foraine sur l’océan…hâte d’y revenir.

santa_monica_pier americanlife.frLe vendredi soir c’est Baseball Game au Dodgers stadium ; les Dodgers :  LA grande équipe de Los Angeles aux couleurs blanc et bleu. Pour rejoindre mes amis Downtown LA, j’expérimente le bus.dodger_logo americnalife.fr 1H30 pour m’y rendre ! Nous nous rendons à la grande messe et là je découvre cet engouement pour une équipe. Tout ce monde en bleu et blanc réuni pour célébrer ce sport qu’est le baseball (dont je n’ai pas compris toutes les règles d’ailleurs). Chacun prend son plateau de junk food (ça fait partie du jeu) et on s’installe. Entre vidéos, musiques avec des bass qui vous remue l’estomac, des slogans comme «Let’s go Dodgers» avec l’accompagnement des mains et les cris de la foule qui vous font frissonner, on se dit que ça y est on est bien aux USA où le team spirit est bien présent.dodger-stadium-pic

Je me sens plutôt bien voire même très très bien. J’ai déjà de longs échanges avec mon coloc. Nous confrontons les points de vue sur différents sujets comme la religion, l’homosexualité ici et en France dans deux états où le mariage est devenu possible récemment, la nourriture etc…. Je me laisse jusqu’à la fin de la semaine avant d’engager quoi ce soit en raison du décalage horaire à évacuer. La suite au prochain épisode !

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,


About the Author

Basile

''Mon intérêt pour la culture américaine m'a mené à vouloir apporter ma plume à Americanlife.fr. J’espère y transmettre avec mes mots et mon style, mes goûts pour les tendances, la mode ou les petites choses insolites qui prennent place de l’autre côté de l’Atlantique...''



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑

css.php