Epicerie américaine en ligne


Musique US découvrez les nouvelles tendances musicales americaines sur american life le blog

Published on juin 27th, 2013 | by Fabien

1

Musique : 6 groupes américains à connaître en 2013 !

Envie de faire plaisir à vos oreilles ? Alors en route pour une petite escapade musicale de l’autre côté de l’Atlantique, à la découverte de quelques groupes américains ayant sorti un nouvel album début 2013 ! Pour chaque groupe ou artiste, une sélection de deux chansons : une issue de leur dernier album, et une autre plus ancienne. N’hésitez pas à venir découvrir ou redécouvrir certains groupes, pour cela il suffit de lancer la playlist ! (Il faut un compte Spotify, l’inscription est gratuite et rapide).

The National

Originaire de Cincinnati, Ohio, actuellement basés à Brooklyn, The National ouvre le bal avec leur 8ème album “Trouble Will Find Me”, sorti en mai dernier. Peu connu en France, le groupe bénéficie d’une belle popularité aux Etats-Unis depuis leur album “High Violet” sorti en 2010. Portées par la voix de baryton du chanteur Matt Berninger, les mélodies des jumeaux Dessner et les arrangements rythmiques des frères Devendorf (et oui, The National c’est aussi une histoire de famille), les compositions du groupe sont délicates et magnifiques, et accompagnent à merveille de superbes textes, souvent sombres et mélancoliques, mais toujours poétiques. The National étant inscrit au panthéon de mes groupes préférés, le choix des chansons a été extrêmement difficile, mais j’espère que les deux que j’ai sélectionnées vous donneront envie d’en savoir plus sur ce groupe !

En écoute :

Sea of love (Trouble Will Find Me, 2013) : Une belle montée en puissance avec une rythmique assez typique du groupe. Il s’agit aussi de leur première chanson incluant de l’Harmonica. Que les allergiques à Bob Dylan se rassurent, il faut tendre l’oreille pour l’entendre ! A noter aussi que le titre a été enregistré en studio en une seule prise, dans des conditions « live », d’où l’énergie qu’il dégage.

Fake empire (Boxer, 2007) : Mélodie de piano imparable (tellement imparable qu’elle a été samplée en 2009 par le rapeur Macklemore originaire de Seattle) et très beau texte qui laisse pensif (“We’re half awake in a fake empire…”).

Yeah Yeah Yeahs, découvrez les nouvelles tendances musicales du moment et aux usaLes Yeah Yeah Yeahs, trio rock new yorkais fondé en 2000, poursuivent leur discographie sans faute avec un 4ème album “Mosquito” de très bonne facture, mis à part une pochette à l’esthétique discutable… Menés par la volcanique et charismatique Karen O (une fille dans le monde masculin du rock, c’est une vrai bouffée d’air frais), le groupe doit son succès à ses compositions variées allant de la ballade acoustique à l’hymne rock en passant par le disco-punk (oui, ce genre musical existe), et à leurs excellentes prestations scéniques bourrées d’énergie et d’émotion. Un groupe à écouter sans hésitation et sans modération ! A ne pas manquer non plus, leur dernier clip, tourné au sommet de l’Empire State Building.

En écoute :

Sacrilege (Mosquito, 20013) : Morceau d’ouverture du dernier album, c’est un magnifique crescendo qui se termine en climax avec la participation d’une chorale gospel.

Cheated Hearts (Show Your Bones, 2006) : Votée 10ème meilleure chanson de 2006 par le magazine NME (New Musical express), cette chanson à la mélodie douce-amère est un très beau morceau de rock (les chœurs à 2’03’’ sont tout simplement imparables). Karen O is bigger than the sound!

Devendra Banhart, écouter musique américaine sur notre blog american lifeUn peu plus calme avec Devendra Banhart, auteur-compositeur-interprète américano-vénézuélien, né à Houston, Texas, mais dont le cœur semble plus proche des côtes californiennes. Avec la sortie de son 8ème album “Mala”, son style musical a beaucoup évolué pour prendre des allures plus sophistiquées tout en conservant les qualités qui avaient fait le charme des ses premières compositions folk minimalistes. La musique idéale pour passer un moment “relax” et s’imaginer en vacances, à Los Angeles ou San Francisco…

En écoute :

Für Hildegard von Bingen (Mala, 2013) : Très belle production pour une chanson qui d’après l’auteur “raconte l’histoire d’une sainte catholique du 12 ème siècle qui s’échappe d’un couvent pour devenir VJ après avoir visionné une vidéo retraçant les débuts de MTV”. Tout un programme !

It’s a sight to behold (Rejoicing in the hands, 2004) : Retour aux sources avec une composition minimaliste, sur un des albums souvent considéré comme le meilleur de Devendra. Même si on est loin de l’amateurisme des débuts (l’enregistrement a eu lieu dans un studio, alors que l’album précédent avait été enregistré à l’aide d’un 4 pistes et d’un répondeur téléphonique), la chanson garde un côté artisanal, rustique et lofi. Avec le bruit des grillons en arrière plan, on pourrait croire que Devendra l’a enregistrée dans son salon, tard un soir, avec les fenêtres grandes ouvertes sur une belle nuit d’été…

Foxygen, nouveau groupe de musique americainFoxygen, duo originaire de San Francisco a récemment crée le buzz avec leur dernier album “We Are the 21st Century Ambassadors of Peace & Magic” sorti en janvier. Avec leur musique sous influences 60′s, mélangeant divers genres comme le rock psychédélique, la pop ou encore le garage rock, ils ont su conquérir le cœur de nombreux fans. Pitchfork Media ne s’est pas trompé en les classant dans la catégorie “best new music”. Êtes-vous un futur fan de Foxygen ? Pour le savoir il suffit d’écouter leur dernier album, résolument fun !

En écoute les deux premiers singles issus de “We Are the 21st Century Ambassadors of Peace & Magic” (2013) :

No destruction : “There’s no need to be an a**hole, you’re not in Brooklyn anymore” : petite pique adressée à la côte Est de la part de ce groupe résolument “west coast” ?

San Francisco : Une mélodie accrocheuse et un refrain à deux voix aux accents comiques : “I left my love in San Francisco (that’s okay I was bored anyway)”.

Kurt Vile, ecouter sur notre playlist american lifeKurt Vile a lui aussi crée le buzz récemment avec son 5ème album, “Wakin on a Pretty Daze”, sorti en avril dernier. Le guitariste de Philadelphie y peaufine son style à base d’arpèges, de solos aériens, et de paroles plus murmurées que chantées. Influencé par Neil Young, Bruce Springsteen ou encore Tom Petty et Pavement, Kurt Vile livre un excellent album, encensé par la critique et incontournable pour tous les amateurs de musique “de guitare”.

En écoute :

Wakin on a pretty day (“Wakin on a Pretty Daze”, 2013) : décontracté, ensoleillé, aérien et très cool, ce morceau de 9 minutes 31 est la bande son parfaite pour vos vacances d’été !

Baby’s arms (“Smoke Ring For My Halo”, 2007) : Des arpèges aussi raffinés que de la dentelle, agrémentés de quelques blips électroniques et un chant susurré  pour une ballade à la fois acoustique, moderne et romantique.

Phosphorescent, ecouter sur notre playlist spotify american lifeMatthew Houck, plus connu sous le nom de Phosphorescent  est un singer-songwriter originaire d’Alabama et résidant actuellement à Brooklyn. Après un retour de tournée assez difficile en 2010 lors duquel il a perdu son studio et vécu une rupture (“I lost the place, lost the girl, and lost my mind.”), Matthew Houck, physiquement et mentalement épuisé,  a décidé de prendre un an de pause. Heureusement pour nous, il s’est depuis remis au travail et est de retour cette année avec un très beau 6ème album studio, “Muchacho”. Le style musical a évolué, les arrangements et les harmonies sont plus complexes, mais la voix fragile et touchante ainsi que le chant plein de nuances restent des marques de fabrique facilement reconnaissables. Un artiste qui monte !

En écoute :

Song for Zula (“Muchacho”, 2013) : Sans doute l’une des plus belles réussites de l’album, avec ses violons synthétiques et sa pulsation éléctro, Phosphorescent nous livre ici ce qui ressemble à un petit chef d’oeuvre.

Wolves (“Pride”, 2007) : Une douce mélodie jouée au ukulélé et un rythme de batterie lent et hypnotique servent d’écrin à la voix de Matthew pour cette chanson paisible qui semble chavirer au moment du refrain, et qu’on imagine facilement chantée près d’un feu de camp sous un ciel étoilé.

Stay tuned and enjoy the music!

Pour découvrir plus de playlists, visitez mon blog playlistsgalore.wordpress.com

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,


About the Author

Fabien

''... J’ai toujours été attiré par leur culture, leur langue, leur mode de vie mais aussi par leur excès et leurs paradoxes, bref, toutes ces différences qui font des Etats-Unis un pays passionnant et attachant (...) Je suis aussi passionné de musique et guitariste à mes heures perdues. Je vais essayer de vous faire partager mes dernières découvertes musicales venues d’outre atlantique, ou alors ressortir des cartons de vieux groupes américains oubliés ou méconnus en France...''



One Response to Musique : 6 groupes américains à connaître en 2013 !

  1. Pingback: http://americanlife.fr/musique-6-groupes-americains-a-connaitre-en-2013/ | Playlists Galore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑

css.php